Donnez votre avis

 

Un nom pour le nouveau groupe scolaire du centre-ville ?

A vous de voter !

Les élus de la ville et les équipes pédagogiques ont travaillé de concert pour proposer six noms. Le 26 juin, un jury composé d'élus, de représentants de l'Education Nationale, de parents d'élèves, du Conseil communal des enfants et de la voix des internautes se prononcera sur le choix définitif.

Les 5 autres propositions serviront à nommer les classes et salles pédagogiques du groupe scolaire.

A vous de voter !

Jean de La Fontaine (1621-1695) et l'école

Les fables de Jean de La Fontaine ont traversé les siècles et constituent une source intarissable d'inspiration littéraire ou artistique.
Enseignées en leur qualité de monuments de la culture littéraire, elles constituent autant d'outils pour l'école au service de l'exercice du langage, de la lecture, et de l'écrit. Au delà de la valeur morale des textes qui, du fait de leur foisonnement, renferment nombre de contradictions, les fables de la Fontaine suscitent plus de questionnements que n'apportent de vérités, et contribuent à développer chez l'enfant le sens de la réflexion.

En dehors de son passage connu les 5 et 6 septembre 1663 à Châtellerault où il déjeune avec René Pidoux, seigneur du Verger qui est son cousin issu de germain par sa mère Françoise Pidoux, il aurait séjourné plus longuement dans la ville le temps de laisser un tableau souvenir mémorable dans le souvenir collectif.

L'histoire raconte que Jean de La Fontaine aurait été inspiré par le cadre du Verger au décor bucolique, pour rêver sa fable du « Pêcheur et du petit poisson ».

Claudie Haigneré - Scientifique, spationaute

Claudie André-Deshays, épouse Haigneré, née le 13 mai 1957 au Creusot (Saône- et- Loire.

Claudie Haigneré est une scientifique, spationaute et femme politique française, présidente de l'établissement public Universcience œuvrant pour la diffusion de la culture scientifique et technique vers le grand public et notamment auprès des jeunes pour les attirer vers les études et les carrières scientifiques et techniques.
Bachelière à 15 ans, puis médecin rhumatologue, spécialisée en médecine aéronautique, elle a effectué des recherches auprès du Centre National d'Etudes Spatiales avant d'effectuer son premier vol spatial en 1996, à bord de la station orbitale russe MIR dans le cadre de la mission franco-russe CASSIOPEE. Elle a été en 2001 la première astronaute française à voler à bord de la Station Spatiale Internationale.
Claudie Haigneré par son parcours emblématique est représentative de l'image que les femmes veulent porter aujourd'hui. Une image forte tournée vers demain.
Fort d'une architecture et d'un design plutôt avant-gardiste, proche des grandes industries aéronautiques implantées sur le territoire, le nouveau groupe scolaire porterait au plus haut les valeurs défendues par Claudie Haigneré.
 

Le Châtelet

Nommé le Châtelet ou place du Châtelet jusqu'à il y a encore peu temps, le site nous renvoie à l'époque médiévale de la ville.
Au 13ème ou 14ème siècle le lieu était enveloppé de murailles, situé à la limite Nord des anciens remparts. Les tours Sainte Catherine qui jouxtaient le site ont été démolies en 1814 de même que les dernières traces des remparts, lui assurant une fonction défensive jusqu'au 15ème siècle.


Ce lieu emblématique constituait la seigneurie du Châtelet dont l'existence est attestée sur le terrier de la vicomté de Châtellerault au 15ème siècle. En 1470, Rodolphe Alaman achète cette seigneurie dépendant la vicomté de Châtellerault.
En 2013, l'hôtel Alaman situé sur le site accueillera l'office du Tourisme, le service tourisme et patrimoine de l'agglo et le centre d’interprétation du patrimoine architectural.

Robinson Crusoé (roman écrit par Daniel Defoe en 1719)

En 1659 alors qu'il n'a que vingt-huit ans, Robinson Crusoé se joint à une expédition maritime qui s’achève avec le naufrage de son bateau lors d’une violente tempête. Il se retrouve alors seul sur une île, mais parvient à survivre en chassant, en élevant des chèvres et en cultivant du blé.

C’est patiemment qu’il retrouve les techniques d’extraction des métaux ainsi que les gestes qui permettent de fabriquer de la poterie, de construire une pirogue ou une cabane. Ce n’est pas le héros classique qui combat les méchants et gagne toujours. C’est un être humain qui passe par des sentiments contradictoires : la témérité ou la peur. C’est finalement un homme ordinaire qui découvre jour après jour une nature que la société nous a fait perdre de vue.

Pierre Bottero (1964-2009)

«  Tout parle à qui sait lire, voir et écouter. » (Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana)

Pierre Bottero voulait être dresseur de monstres… il devint instituteur ! Grand amateur de littérature fantastique, convaincu du pouvoir de l’imagination et des mots, il rêva d’univers différents, de dragons et de magie. « Enfant, je rêvais d’étourdissantes aventures fourmillantes de dangers mais je n’arrivais pas à trouver la porte d’entrée vers un monde parallèle ! J’ai fini par me convaincre qu’elle n’existait pas. J’ai grandi, vieilli, et je me suis contenté d’un monde classique… jusqu’au jour où j’ai commencé à écrire des romans. Un parfum d’aventure s’est alors glissé dans ma vie. De drôles de couleurs, d’étonnantes créatures, des villes étranges… J’avais trouvé la porte. »

Il a écrit notamment le Cycle d’Ewilan, le Pacte des Marchombres de la trilogie Ellana, la trilogie L’Autre, les Ames croisées, Météorite… Tous ses livres ont eu un très grand succès auprès des enfants.

Sonia Delaunay

"Le mouvement vibratif des couleurs crée le mouvement mécanique" - Robert Delaunay

Sonia Delaunay, née Sophie Stern le 14 novembre 1885 à Gradzihsk en (Ukraine) et morte le 5 décembre 1979 à Paris, est une artiste peintre, d'origine ukrainienne et naturalisée française. Adoptée par un oncle maternel Henri Terk dont elle prend le nom, elle étudie assez peu les beaux-arts : le dessin à Karlsruhe pendant deux ans, puis à Paris à l'Académie de la Palette dans le quartier de Montparnasse.

Après une période fauve que lui ont sans doute inspirée Vincent Van Gogh et Paul Gauguin, elle invente, avec son deuxième mari, une forme de peinture qu' Apollinaire définit du terme vague d'orphisme, qui ne correspond à aucune tendance réelle.

Sonia et son mari Robert Delaunay ont surtout travaillé ensemble sur la recherche de la couleur pure et du mouvement des couleurs simultanées.

Elle laisse derrière elle une œuvre abondante qui comprend aussi des tissus imprimés, des livres d'artistes, des robes de haute couture. Ses tissus ont été une réelle inspiration pour toute une génération.

Si de nombreux musées dans le monde possèdent ses toiles, la majorité d'entre elles a été partagée en France entre le musée de Grenoble, le Musée d'art moderne de la ville de Paris, le Centre Pompidou, et la Bibliothèque Nationale de France.

 

L'établissement construit sur le site de l'ancien hôpital en centre-ville ouvrira ses portes en septembre 2013 et accueillera les écoles Paul Bert/Denard et Vieux Palais.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui servent à réaliser des statistiques de visites et des mesures d'audience des pages. En savoir plus sur les cookies, cliquez ici.