Les + du Mag

Actualité | 15 au 30 juin 2014

Réza : « La photo, c'est un langage universel »

Lundi 2 juin, Réza, photojournaliste de renommée internationale, était au "4" pour le vernissage de l'exposition "Ma terre, ma famille". Cette exposition, prolongée jusqu'au 27 juin, est le fruit du travail d'une vingtaine de jeunes, en service civique au sein de l'association Unis-cité. Pendant 6 mois, ces apprentis photographes ont bénéficié de l'expertise de ce grand professionnel au sein d'un atelier photographique. Une réussite !

La photographie est un langage universel, il faut que chacun puisse s'en saisir ! Pour témoigner. Pour apprendre à regarder autour de soi.

C'est la raison pour laquelle, Réza, photojournaliste français d'origine iranienne, s'investit pour y sensibiliser les jeunes du monde entier, de Châtellerault comme des camps de réfugiés en Syrie. Réza raconte :

« En Syrie, j'avais sélectionné 10 enfants réfugiés pour qu'ils prennent des photos de leur quotidien. Il y avait d'autres enfants non sélectionnés qui restaient par - 2 degrés en dehors de la tente pour écouter ce qui se disait à l'intérieur ! Un jour, j'ai parlé avec une fillette qui faisait partie de ces enfants, qui m'a dit : « Je voudrais montrer au monde entier comment nous vivons ». Cela m'a touché, je lui ai donné un appareil photo et elle est partie avec. Le lendemain, elle est arrivée en retard à l'atelier photo. Lorsque je lui ai demandé pourquoi, elle m'a montré la photo qu'elle avait prise : il s'agissait de ses baskets gelées par le froid ! Cette photo m'a vraiment ému, presque aux larmes. »


Moins extrême mais tout aussi intéressante a été l'aventure vécue par les jeunes de l'atelier de Châtellerault. Ils ont été nombreux, entre 16 et 22 ans, à participer en prenant des photos de leur quotidien. Réza le dit lui-même : « Pas besoin d'aller loin pour faire des photos spectaculaires. Il faut d'abord penser à être reporter chez soi.». Quelques-unes de ces photos ont été récompensées, avec des abonnements au magazine « Chasseurs d'Images », une photo prise par Réza dédicacée par lui-même ainsi que deux de ses livres dédicacés par le photojournaliste. La photo ayant obtenu le premier prix a été récompensée par un appareil photo de très bonne qualité. Une belle récompense pour ces jeunes qui ont trouvé un nouvel outil pour s'exprimer !

A noter : après le "4", l'exposition sera présentée en juillet au Merle moqueur, en septembre au Loft cinémas et dans les restaurants universitaires de la région en fin d'année.

Palmarès

  • Grand prix Réza : Arwen Goasempis
  • 2ème prix Réza : Goundoba Cissé
  • 3ème prix Réza : Oussama Cherifi
  • Prix Chasseur d'Images : Emilie Jouffriault
  • Prix de la Ville : Djilali Rolin

Avec la participation de la classe de journalisme du collège Descartes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui servent à réaliser des statistiques de visites et des mesures d'audience des pages. En savoir plus sur les cookies, cliquez ici.