Les + du Mag

Actualité | 1er au 15 octobre 2014

Un nouveau dépôt des TAC plus fonctionnel !

Depuis le 4 octobre, les TAC ont déménagé dans leur nouveau dépôt sur le site dans anciens abattoirs. Leur nouvel équipement est implanté sur 1148 hectares, rue Alfred Nobel, zone du Sanital. Dans le cadre des 30 ans des TAC, les Châtelleraudais ont eu l'occasion de le visiter les 25 et 26 octobre derniers.

Le 25 mars 2013, la société Keolis a signé à nouveau avec l'Agglo une convention de délégation de service public pour 7 ans portant sur la gestion du réseau de transport urbain de notre agglomération.

Parmi les investissements prévus, l'Agglo avait notamment prévu de financer ce nouveau dépôt à hauteur de 4 M€.

"Les architectes de l'Agglo ont conçu un équipement beaucoup plus fonctionnel et adapté à nos besoins, explique François Cosson, responsable d'exploitation des TAC. Le dépôt dispose désormais d'une partie administrative, d'une partie pour la détente du personnel (salle de repos et de repas) et d'un atelier pour l'entretien complet des véhicules."

Les TAC Keolis exploitent les lignes A à G. Les lignes H à L sont, quant à elles, sous-traitées par Keolis Vienne. Le parc de véhicules comprend une quarantaine de bus et autocar qui peuvent désormais être garés dans un grand parking.

"Quatorze nouveaux bus Mercedes viennent d'être achetés par l'Agglo, poursuit François Cosson. Ils présentent l'avantage de beaucoup moins polluer."

Un véhicule neuf coûte 250 000 € HT. Amorti sur 15 ans, il réalise en moyenne 70 000 km par an. Les contrôles techniques sont réalisés tous les 6 mois à Saint-Georges-les-Baillargeaux.

"Dans l'atelier, nous bénéficions d'un espace suffisant pour vérifier nos véhicules. Nous avons notamment un magasin de stockage pour nos pièces détachées et un magasin réservé à Michelin pour la vérification de nos pneus."

A l'extérieur, à côté du parking, le nouveau dépôt dispose d'une station de lavage (l'eau de pluie récupérée est utilisée pour le nettoyage des véhicules) et d'une station pour l'approvisionnement en carburant.

"Tous nos véhicules roulent au diester, ce biocarburant pour moteur Diesel issu essentiellement de la transformation des huiles végétales de colza et de tournesol cultivés en France.".

A noter : 2 véhicules, de petit gabarit et adaptés aux besoins, seront bientôt achetés pour la mise en place, à partir du 2 janvier, d'un nouveau service spécialement dédié à ces personnes.

 

Les TAC, côté chiffres

35 salariés auxquels s'ajoutnt une vingtaine d'autres en sous-traitance,

21 bus et 19 cars, 3 véhicules de transport à la demande et 2 véhicules pour les personnes à mobilité réduite,

12 lignes régulières et 12 circuits scolaires,

456 arrêts de bus,

1 million de kilomètres par an,

2 millions de voyages par an.

 

Tous les renseignements sont disponibles sur le site Internet : www.bustac.com et un accueil téléphonique est possible au 05 49 93 16 54, du lundi au vendredi, de 7h à 19h.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui servent à réaliser des statistiques de visites et des mesures d'audience des pages. En savoir plus sur les cookies, cliquez ici.